L’assurance multirique professionnelle

En aucun cas une entreprise ne doit sous-estimer la souscription à une assurance professionnelle. Un incendie, un dégât des eaux, un vol… et c’est l’avenir de toute l’activité qui est en jeu. Pour éviter de subir les conséquences pécuniaires liées à un sinistre, cette couverture s’avère être d’un grand recours. Comme le patrimoine de l’entreprise couvre de nombreux volets (salariés, stocks, machines, etc.), l’idéal est d’opter directement pour une assurance multirisque professionnelle. Décryptage de toutes les particularités de cette offre.

Comparateur Multirisque Professionnelle
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !


Assurance multirisque professionnelle : définition et principe

Les employés, les partenaires, les clients, les outils, les locaux, les stocks… aucun n’est à l’abri d’un aléa. Or, l’entreprise en paie les frais en cas de sinistres et l’activité peut cesser temporairement ou pire, définitivement, sans compter les pertes financières engendrées. Couvrir tous ces risques est très contraignant, car cela signifie qu’il faudra souscrire à une assurance pour chacun. La charge administrative devient pesante, voire insurmontable. C’est pour soulager les entreprises que les assureurs ont lancé les offres packagées à l’instar de l’assurance multirisque professionnelle. Ce bouquet d’assurances a pour vocation d’indemniser les sinistres endommageant les biens de l’entreprise et a aussi pour rôle de couvrir les risques causés aux tiers. Il comporte trois volets essentiels : les garanties dommages, la garantie responsabilité civile et les garanties financières entrant en jeu à l’issue d’une perte d’exploitation découlant d’un arrêt ou d’une baisse d’activité. Le dispositif rassemble en un unique contrat, toutes les assurances dont aurait besoin une organisation pour être sécurisée. Abrégé en MRP, il équivaut à l’assurance multirisque habitation (MRH) applicable aux particuliers et s’adresse à tous les professionnels, qu’importe la taille de leur entreprise, leur statut, leur secteur d’activité ou encore leur chiffre d’affaires. La couverture peut être profitable aux commerçants, aux artisans ou encore aux professions libérales. Même les associations peuvent y souscrire.

Quels sont les garanties et les risques couverts ?

Aucune entreprise n’échappe aux risques bien que cette situation soit malencontreuse. Afin de pérenniser son activité, un entrepreneur a tout intérêt à la protéger avec une MRP. Celle-ci va couvrir contre les potentiels dégâts pouvant toucher d’abord les machines, équipements et outils de travail qui ont besoin d’une sécurisation optimale. En effet, dans un supermarché lorsque la caisse émet des rapports erronés, dans une boulangerie quand le four est en panne arrêtant la production ou dans une entreprise informatique faisant face à un bug de ses machines, les conséquences sont désastreuses. Avoir une assurance multirisque est alors salutaire pour l’organisation.

Le contrat couvre également le stock qui fait partie des biens les plus précieux d’une entreprise. Un vol, un incendie ou une inondation peut mettre en péril toute la marchandise et la rendre inutilisable, soit un colossal manque à gagner.

On parle aussi de garanties perte d’exploitation. Après un sinistre, l’entrepreneur est contraint de cesser de travailler le temps de réparer tous les dégâts. Durant ce laps de temps, il perd de l’argent. Or, en parallèle, il doit continuer à payer le loyer, les salaires ou encore les crédits bancaires. Avec cette garantie, toutes ces dépenses sont couvertes par l’entreprise.

Dans la liste des risques indemnisés, difficile de ne pas parler des locaux. L’assurance multirisque offre un remboursement après un vol, une explosion, un bris de glace, des catastrophes naturelles, des dommages électriques, un incendie ou encore des dégâts des eaux.

Est-elle obligatoire ? Différence entre Multirisque Pro et RC Pro

Beaucoup de professionnels ont tendance à se méprendre concernant l’assurance multirisque professionnelle en croyant qu’y souscrire est imposé par la loi. Ce qui est erroné puisque ce contrat n’est pas obligatoire. Cependant, il existe des garanties incluses dans celui-ci qui sont dédiées à certaines professions et auxquelles elles ne peuvent pas déroger. C’est le cas de la responsabilité civile professionnelle, requise dans les métiers du domaine médical, de l’organisation de voyages ou pour certaines professions règlementées comme les comptables, les agents immobiliers ou encore les architectes. Cette couverture a pour but de couvrir les dommages causés aux tiers par les professionnels en question.

Dans la liste des assurances professionnelles obligatoires, on citera également la garantie décennale qui s’applique à tous les acteurs du bâtiment et de la construction. Son rôle est d’indemniser les clients sur les éventuels dégâts apparus sur un ouvrage construit ou rénové pendant dix ans après achèvement des travaux.

Comment obtenir un devis pour une assurance multirisque professionnelle ?

Il est difficile de déterminer avec exactitude le prix d’une assurance MRP. En effet, il existe un très grand nombre de facteurs qui influent sur le calcul de la prime. Parmi eux figurent les particularités de l’entreprise (secteur d’activité, taille, chiffre d’affaires), les garanties nécessaires, la valeur des biens et leur nature, la zone géographique ainsi que les risques qui pèsent potentiellement sur l’entreprise.

La meilleure manière de trouver un contrat MRP de qualité est de demander des devis auprès des assureurs en vue de les mettre en concurrence et de dénicher celui qui propose le meilleur rapport garanties/prix. Pour cela, il faudra se rendre sur le site de chaque compagnie d’assurance afin d’y exprimer sa demande. Normalement, un rendez-vous en agence ou un rendez-vous téléphonique avec un conseiller est requis. La démarche est longue et fastidieuse.

C’est pourquoi beaucoup d’assurés passent directement par les services d’un courtier en assurance spécialisée. Ce dernier s’occupe de toutes les procédures à la place de son client et lui assure un gain de temps conséquent. De plus, il va tenter de trouver des devis qualitativement intéressants, qui pourraient même permettre à l’assuré de faire des économies. Et ce n’est pas tout, cet expert prodigue des conseils et un accompagnement sur mesure pour orienter son client sur les meilleurs choix.

Pour une raison ou une autre, les entreprises qui ne veulent pas passer par les services d’un courtier peuvent miser sur les comparateurs de devis en ligne. Ces outils numériques suggèrent plusieurs contrats calibrés à partir d’un seul formulaire. De plus, leur utilisation est gratuite et sans engagement. Les réponses sont obtenues très rapidement de manière à ne pas faire attendre les demandeurs les plus pressés.